Télétravail, réunions, dépistage, quelles sont les évolutions du protocole aujourd’hui ?

 

Le Gouvernement a mis à jour, et assoupli, son protocole sanitaire national applicable dans les entreprises à compter du 6 janvier 2021. Un point sur les principales évolutions.

 

Aménagement du recours au télétravail

Avec le deuxième confinement le Gouvernement a incité toutes les entreprises à recourir à 100% au télétravail menaçant de sanctions les entreprises qui ne respectaient pas cette consigne.

Dans son nouveau protocole sanitaire le Gouvernement parle d’un aménagement du recours au télétravail, notamment pour lutter contre l’isolement des salariés. Ainsi, le télétravail doit demeurer la règle lorsque cela est possible, néanmoins, « un retour en présentiel est possible un jour par semaine au maximum » lorsque les salariés en expriment le besoin.

Tout comme en novembre le Gouvernement demande donc le recours généralisé au télétravail avec cette fois un léger assouplissement, sans pour autant que les mesures ne soient contraignantes. Le but restant cependant de limiter les interactions sociales sur le lieu de travail.

 

Réunions à distances

Le protocole sanitaire privilégie le recours à la visioconférence ou l’audioconférence et n’en fait plus désormais « la règle ». Les réunions en présentiel doivent tout de même rester l’exception. 

 

Dépistage en entreprise

Le protocole sanitaire national reprend la circulaire du 14 décembre 2020 concernant les modalités d’organisation des campagnes de dépistage collectif en entreprise.

Pour rappel, un dépistage collectif peut être organisé par l’employeur au sein de populations ciblées, notamment en cas de foyer de contamination. L’employeur doit veiller au respect des règles de sécurité sanitaire (équipement de protection individuelle, aménagement des locaux, confidentialité, etc.). Une information des instances représentatives du personnel et des salariés doit être effectuée. Enfin, il n’est pas possible d’imposer aux salariés de participer à la campagne de dépistage ni de les sanctionner en cas de refus.

 

(Circ. intermin. nº CABINET/2020/229 du 14 décembre 2020 relative au déploiement des tests antigéniques au sein des entreprises publiques et privées).

 

Vous pouvez trouver le nouveau protocole sanitaire national en cliquant ici.

 

Publié le 11.01.21

 

A lire aussi : Evolution du protocole national - Février 2021