Chambre Syndicale des Entreprises d'Equipement Electrique

Histoire

Au commencement :

une grande aventure entre des hommes et une énergie !

L'histoire de la CSEEE débute en 1881, date à laquelle fût créée la Chambre Syndicale des entrepreneurs de sonneries électriques, à air, porte-voix et paratonnerres.

A l'origine, l'électricité n'avait pas la place qu'elle a aujourd'hui et se limitait à des applications qui reflétaient bien les préoccupations du moment. Pensons à la petite révolution que pouvait constituer l'arrivée de l'éclairage électrique dans un foyer !

Le succès très rapide de la nouvelle énergie " l'électricité " amena à modifier très rapidement l'appellation du syndicat qui devint au début du XXème siècle la " Chambre Syndicale des Entrepreneurs et Constructeurs Electriciens ".

Rapidement se fit sentir la nécessité d'une organisation de la profession fondée sur une représentation territoriale. C'est alors que les responsables de la Chambre Syndicale prirent l'initiative de créer, vers 1924, le Syndicat Général des Installateurs Electriciens Français qui allait devenir, en 1945, la Fédération Nationale de l'Equipement Electrique. De ce fait, la Chambre Syndicale décida d'exercer ses missions à l'échelle de la région parisienne et prit d'ailleurs, la dénomination de Chambre Syndicale de l'Entreprise d'Equipement Electrique de Paris.

L'adoption de la dénomination actuelle de Chambre Syndicale des Entreprises d'Equipement Electrique de Paris et sa région date de 1960.

Elle précède de peu la loi du 10 juillet 1964 qui a établi les nouvelles structures de la région parisienne et le redéploiement de ses départements, un ensemble qui a reçu le nom d'Ile de France avec la loi du 6 mai 1976.

En 1987, la CSEEE s'est dotée d'une nouvelle identité graphique et notamment d'un logo CSEEE.

Aujourd'hui, à l'heure où l'énergie électrique est devenue omniprésente, où les réseaux de puissance et d'information se panachent pour inventer les applications de demain, les entreprises continuent avec leur Chambre Syndicale, à s'inspirer de l'esprit d'entreprise des premiers pionniers. Plus que jamais, l'avenir est électrique!

La révolution de l'électricité en quelques dates

1844 : des lampes à arc éclairent l'espace d'une nuit la place de la Concorde à Paris.

1873 : La première installation permanente d'éclairage électrique est réalisée dans les ateliers de la société GRAMME. La lumière est fournie par un seul foyer à arc.

1881 : date de création de la Chambre Syndicale et de l'exposition d'électricité de Paris. Un tramway électrique est présentéà Paris. Marcel DEZPREZ réalise, au Palais de l'Industrie à Paris, un transport d'énergie électrique sur 1800 mètres.

1889 : 6 sociétés privées obtiennent des concessions. 16 km de canalisations électriques sont posées à Paris pour les 220 premiers abonnés. Ils seront 72000 en 1906, date de la fin des concessions.

1907 : L'électricité cesse d'être un privilège pour une clientèle aisée : à cette époque environ ¾ des usages étaient privés et les quartiers populaires n'étaient pas reliés au réseau. La première grève de l'électricité éclate le 9 mars et plonge Paris dans le noir. Un électrochoc qui va déclencher l'évolution vers le statut de service public.



1920 : le slogan du salon des arts ménagers est : " Tout à l'électricité ! ". La publicité sur les produits électriques envahit les villes et les campagnes. La progression de la consommation n'es tplus linéaire, elle devient géométrique !

1939 : Avec la guerre, la pénurie d'électricité frappe. Certains usagers en viennent à truquer les compteurs et à se raccorder clandestinement.

1946 : Naissance d'EDF dans laquelle viendra se fondre la Compagnie Parisienne de Distribution d'Electricité. Cinq ans seront nécessaires pour la modernisation et le rétablissement de conditionsnormales d'utilisation.

Contact 1939  

1950 : les trente glorieuses parachèvent la pénétration de l'électricité dans les foyers avec l'électroménager et les produits blancs, emblèmes de la société moderne. Une nouvelle génération d'électriciens de proximité apparaît pour assurer la distribution et les réparations de ces appareils.

1974 : Naissance de la " chasse au gaspi " face au premier choc pétrolier. De nouvelles préoccupations plus écologiques apparaissent. La volonté de mieux dompter l'énergie va ouvrir un large espace à l'imagination et favoriser l'alliance des nouvelles technologies avec les applications électriques.

1990 : Les courants faibles font irrémédiablement leur percée à côté des courants forts. Les composants se généralisent. Les appareils électriques, devenus de plus en plus modulaires aspirent à se connecter en réseau, le savoir-faire se déplace vers la mise en œuvre des systèmes et la programmation.

1999 : Le point de départ de la libéralisation du marché de l'énergie est donné en Europe. Les anciens monopoles entament leur adaptation et préparent les services qui accompagneront demain la vente d'énergie.

2001 : L'électricité est de plus en plus discrètement présente dans la vie quotidienne. Un nouveau chapitre d'évolution est ouvert avec l'arrivée des nouvelles technologies de l'information et de la communication qui réclament pour leur essor de nouveaux équipements et infrastructures.

2004 : L'évenement marquant de l'année est l'ouverture du marché de l'énergie électrique pour l'ensemble des clients « non résidentiels », soit 2,2 millions de clients (et 3,7 millions de sites). Depuis juillet 2004, 2/3 du marché français de l'électricité est ouvert et tous les clients entreprises et collectivités locales ont le choix de leur fournisseur d'électricité. Cela concerne 2,3 millions d'entreprises, collectivités locales et clients professionnels (artisans, commerçants, professions libérales...).

2007 : Enjuillet 2007, le marché français de l'électricité est totalement ouvert. Le développement de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables se présente comme un enjeu incontournable pour l'avenir.

2008 : La CSEEE organise son 30ème colloque sur le théme "l'électricité dans tous ses états", une réflexion sur l'avenir de la filière électrique associant le fournisseur d'énergie, les constructeurs et distributeurs de matériel électrique et des chercheurs.

2009 :  Les premiéres assises de la CSEEE se tiennent sur le théme du "Capital humain". Les débats portent sur la nécessaire adaptation des compétences professionnelles aux fortes évolutions du métier. L'électricien, ensemblier
et metteur en oeuvre de la distribution de l'énergie et de l'information joue un rôle essentiel pour des installations plus économes, plus sûres et apportant plus de confort et de performance aux usagers. 

2011 :  La crise a retardé les projets d'investissements des entreprises, mais les besoins en installations modernes restent intacts. Le calendrier du Grenelle de l'environnement prévoit des Bâtiments neufs Basse Consommation pour 2012.
Les entreprises s'adaptent et se forment à ce nouveau contexte. 

 

Repères

1883 : première centrale hydraulique dans l'Isère

1887 : première centrale thermique à Paris

1963 : première centrale nucléaire à Chinon

La consommation annuelle d'électricité en région Parisienne

30 millions de kWh en 1900
600 millions de kWh en 1926
14 milliards de kWh en 1961
42 milliards de kWh en 1980
Entre 1946 et 1974 : la consommation d'électricité a doublé tous les 7 ans.